Actions

Labyrinthes

From GCompris

Maze.jpg
­

Le mythe (d’après Wikipedia)

On attribue à Dédale la construction d’une vache en bois afin que Pasiphaé, la femme du roi de CrèteMinos, puisse s’accoupler avec un taureau blanc. C’est ainsi que naîtra leMinotaure, créature hybride monstrueuse. Minos lui commande alors la création d’un labyrinthe pour y enfermer le Minotaure. Dédale donna la solution pour sortir du labyrinthe à Ariane, en utilisant le fameux fil d’Ariane. Cette dernière la donna à Thésée, qui s’en servit pour sortir du labyrinthe après avoir tué le Minotaure. Minos ayant perdu son pari avec Thésée, il fait alors enfermer Dédale et son fils, Icare, dans le labyrinthe. Ne pouvant en sortir sans fil pour le guider jusqu’à la sortie, Dédale eut alors l’idée de créer des ailes pour pouvoir s’envoler. Comme ces ailes étaient confectionnées avec de la cire et des plumes, Dédale conseilla à son fils de ne pas monter trop haut dans le ciel. Icare chercha au contraire à se rapprocher du soleil, ce qui eu pour effet de faire fondre la cire et de précipiter l’intrépide dans la mer.

Proposition de démarche

Dédale et Icare.

La démarche et les activités proposées ci-dessous privilégient une approche kinésthésique des labyrinthes, afin de partir du réel pour aller vers l’abstrait. GCompris intervient après une longue phase de jeux et de réalisations de labyrinthes, au niveau de l’évaluation.

Activité Objectifs Déroulement Évaluation
Découverte Connaître le mythe d’Icare, du labyrinthe. L’enseignant(e) lit ou raconte l’histoire d’Icare et du labyrinthe
Expression orale Comprendre une histoire adaptée à son âge et le manifester en reformulant dans ses propres mots la trame narrative de l’histoire. Les enfants reformulent l’histoire avec leurs propres mots. L’histoire est comprise et reformulée correctement.
Minotaures Arts visuels :
  • Identifier les personnages d’une histoire, les caractériser physiquement et moralement, les dessiner.
  • Utiliser le dessin comme moyen d’expression et de représentation.
  • Réaliser une composition en plan ou en volume selon un désir d’expression.
Confection de Minotaures en utilisant différentes techniques de collage et dessin.

Confection de masques.

Productions graphiques.
Invention de monstres Id. Selon le même principe, inventer des hommes à tête d’animal, leur trouver des noms. Productions graphiques.
Labyrinthes réels
  • Repérer des objets ou des déplacements dans l’espace par rapport à soi.
  • Décrire des positions relatives ou des déplacements à l’aide d’indicateurs spatiaux et en se référant à des repères stables variés.
  • Suivre un parcours décrit oralement (pas à pas), décrire ou représenter un parcours simple.
Construction d’un labyrinthe dans la salle de motricité, en utilisant le matériel

à disposition. Les enfants y évoluent ensuite librement ou les yeux bandés, suivant les indications orales d’un camarade. Refaire un chemin en sens inverse en utilisant un fil d’Ariane.

Installation évoquant un labyrinte. Utilisation d’un vocabulaire adapté, mouvements correspondant aux ordres.
Maquettes 1 Réaliser des jeux de construction simples, construire des maquettes simples. Réalisation de labyrinthes en Kapla, ou à partir de tasseaux de bois. Possibilité d’y faire rouler une bille. Production d’une ou plusieurs maquettes.
Maquettes 2 Savoir reproduire l’organisation dans l’espace d’un ensemble limité d’objets (en les manipulant, en les représentant). Reproduire à l’aide de Kapla ou tasseaux de bois, un labyrinthe donné sur feuille (voir recueil de labyrinthes). Maquette conforme au modèle
GCompris Labyrinthes
  • Repérer des objets ou des déplacements dans l’espace par rapport à soi ;
  • savoir utiliser les flèches du clavier pour déplacer le curseur.
Réaliser les labyrinthes de GCompris. Réussite du module
Labyrinthes sur papier
  • idem labyrinthes ;
  • maîtriser la tenue de l’outil et le geste graphique ;
Tracer un chemin dans le labyrinthe sur la feuille de papier. Réussite de la fiche.
Labyrinthe relatif réel Id labyrinthes réels Retour dans la salle de motricité, un élève se déplace à l’aveuglette, guidé par un camarade. Réussite des déplacements.
GCompris Labyrinthes relatifs Id labyrinthes GCompris Dans ce module, les déplacements se font non pas dans l’absolu mais en fonction de la position de Tux Réussite du labyrinthe
Lecture Pouvoir dire où sont les mots successifs d’une phrase écrite après lecture

par l’adulte.

Constitution d’un répertoire de mots : Icare, Dédale, Thésée, Ariane, labyrinthe. . . affiché en classe. Reconnaissance de ces mots. Les mots sont reconnus.
Écriture Copier des mots en capitales d’imprimerie, en cursive avec ou sans l’aide de l’enseignant. Copie des mots du répertoire Écriture correcte
Labyrinthe réel caché Id labyrinthes Dans la salle de motricité, trouver la sortie d’un labyrinthe les yeux bandés, sans indication d’un camarade. N.E.
GCompris labyrinthe caché Id labyrinthes Dans ce module, le labyrinthe est invisible. La sortie doit être trouvée par essais successifs. Réussite du module
Labyrinthe végétal Reconnaître des manifestations de la vie animale et végétale, les relier à de grandes fonctions : croissance, nutrition, locomotion, reproduction. Confection d’un labyrinthe végétal (germination de graines disposées sur un tracé de labyrinthe). Si possibilité, visite d’un labyrinthe végétal grandeur nature. N.E.
Images séquentielles
  • Situer des évènements les uns par rapport aux autres ;
  • Exprimer et comprendre, dans le rappel d’un événement ou dans un récit, la situation temporelle de chaque événement par rapport à l’origine posée, leurs situations relatives (simultanéité, antériorité, postériorité) en utilisant correctement les indicateurs temporels et chronologiques.
  • Raconter un conte déjà connu en s’appuyant sur la succession des illustrations.
  • Comprendre une histoire adaptée à son âge et le manifester en reformulant dans ses propres mots la trame narrative de l’histoire.
Remise en ordre des images du conte, et écriture des légendes pour confection d’une BD ou d’un panneau d’affichage. Trace écrite.
Invention d’un conte
  • Inventer une courte histoire dans laquelle les acteurs seront correctement posés, où il y aura au moins un événement et une clôture.
  • Dicter individuellement un texte à un adulte en contrôlant la vitesse du débit

et en demandant des rappels pour modifier ses énoncés.

Les enfants inventent une histoire dans laquelle intervient un labyrinthe. Production d’une histoire répondant aux critères demandés.